Gestion des Incidents : Renforcement des capacités des acteurs régionaux de l’Est, du Nord-Ouest et du Sud

0
26

Des acteurs du Système de Gestion des Incidents (SGI) sont réunis depuis le 25 Septembre 2023 à Yaoundé, pour clôturer le programme des formations sur la gestion des Urgences de Santé Publique.

Ce programme de formation a débuté il y’a 6 mois. Il vise à renforcer les capacités du dispositif des régions de l’Est, du Nord-Ouest et du Sud, à mettre en œuvre une riposte adéquate et rapide à une urgence de Santé Publique et à clôturer la formation des acteurs desdits régions au SGI. Notons que le modèle standardisé de gestion des situations d’urgence et le SGI sont des approches qui permettent une réponse coordonnée entre diverses structures ou entités.

Les exercices de simulation se tiennent au moment où le Cameroun fait face à plusieurs menaces de Santé Publique, en l’occurrence l’épidémie de choléra en cours, regroupent les acteurs tant multisectoriels, que sectoriels, ainsi que les collectivités territoriales décentralisées.

Il s’agit au cours de cette activité, de doter les acteurs des capacités qui leur permettront de répondre de façon efficiente aux urgences de santé publique dans leurs régions respectives,   ceci, à travers le testing des politiques, plans, directives et procédures y relatives ; le testing des dispositifs sectoriels de coordination des opérations d’urgence (CCOUSP COU-SA) et leur interopérabilité ; le testing des capacités d’organisation et de coordination multisectorielle ; l’identification des lacunes, des forces et des faiblesses du dispositif régional ; l’application des principes du SGI dans le cadre de cette urgence de santé publique ; la priorisation et la coordination des  activités avec d’autres partenaires ; la réalisation de la revue après action de l’exercice de simulation.

A titre de rappel, sous l’impulsion du Ministre de la Santé Publique, des experts Camerounais, de retour de leur formation à CDC Atlanta aux États-Unis, ont capacité les instructeurs du niveau central qui sont allés dans les régions former les acteurs locaux.

Cette activité de simulation est donc la clôture de ce programme de formation qui a duré 6 mois en présentiel et en ligne, et donc l’objectif est de tester les connaissances des participants et éventuellement, de trouver des éléments de plaidoyer, qui permettront de continuer à appuyer ces régions et poursuivre par la même occasion, la formation dans les autres régions.

Rappelons que ces trois régions ont été priorisées en fonction de leur situation sur le plan épidémiologique et également en fonction des vulnérabilités. L’exercice proprement dit s’est effectué en trois phases : la 1ere dite préparatoire s’est tenue du 21 au 22 septembre 2023 au CCOUSP avec les superviseurs et les facilitateurs ; la seconde qui correspond à l’exercice de simulation avec tous les acteurs s’est tenue à Yaoundé du 25 au 26 septembre 2023 ; et, la 3eme et dernière phase dédiée à la revue après action de l’exercice de simulation, de même qu’à la remise solennelle des certificats aux apprenants.

A.B et Minsanté

Leave a reply