Coopération Cameroun- Nigeria : Vers la mise en place de l’accord-cadre sur la gestion durable des écosystèmes transfrontaliers

0
110

La Co facilitation des Républiques Française et Gabonaise du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) annonce que la cérémonie de signature de l’accord-cadre de coopération sur la conservation des écosystèmes transfrontaliers et la gestion durable des ressources forestières et fauniques entre les gouvernements du Nigeria et du Cameroun aura lieu ce vendredi 19 avril 2024 au Continental Hôtel à Abuja au Nigeria.

Ce 18 avril 2024, dès 12 heures précises, dans le même hôtel, une table ronde technique est organisée pour discuter de la mise en place de l’accord-cadre de coopération sur la préservation des écosystèmes transfrontaliers et la gestion durable des ressources forestières et fauniques entre le Nigeria et le Cameroun. Cette cérémonie de signature représente un pas important dans la réalisation de la Déclaration de N’Djamena concernant le lien entre la transhumance, les aires protégées et les ressources naturelles, le développement, la paix et la sécurité globale. C’est la réussite des efforts de plusieurs années d’investissement du PFBC et de ses partenaires, tels que les réunions des experts et les travaux des blocs géographiques, les conférences internationales ministérielles sur la transhumance et les forums des experts.

Cet accord constitue un signal fort qui incite à faire tout notre possible pour signer les autres accords transfrontaliers attendus pour le bloc Est entre la RDC et le Sud Soudan, le bloc centre entre le Tchad et la RCA, ainsi que l’accord entre la CEEAC et l’IGAD. Nous souhaitons ardemment que ces accords soient conclus, car ils représentent une étape essentielle pour préserver les zones protégées transfrontalières et favoriser une utilisation durable des ressources naturelles dans le Nord. La mise en place de la Déclaration de N’Djamena nécessite des cadres de dialogue et de collaboration entre les pays et partenaires, tels que les Blocs géographiques Est, Centre et Ouest.

Le ministère fédéral de l’Environnement du Nigeria accueille avec enthousiasme cet accord. Dans sa lettre d’invitation à la cérémonie de signature, le Nigeria met en évidence la volonté et l’engagement des deux pays à préserver et à protéger leurs frontières communes, qui sont intrinsèquement responsables de la conservation des espèces les plus emblématiques du monde, ainsi que des zones de conservation d’intérêt mondial. Cela est en accord avec les objectifs nationaux et internationaux de préservation de la biodiversité.  Les Gouvernements du Cameroun et du Nigeria sont chaleureusement félicités par la Co Facilitation des Républiques Française et Gabonaise du PFBC et tous les partenaires du PFBC, qui sont heureux de cette réalisation.

Rappelons qu’en juillet 2023 à Yaoundé, a eu lieu la Deuxième Conférence Internationale des Ministres sur la Transhumance Transfrontalière Nexus : transhumance, aires protégées et ressources naturelles, développement, paix et sécurité, qui a été une étape essentielle pour la signature de l’accord.

A.B

Leave a reply