Bulletin climat-santé : Les cas de Paludisme, Choléra et méningite annoncés

0
169

Selon la direction de la météorologie nationale, des précipitations dépassant 200mm et des températures moyennes atteignant 30°C sont attendues sur la bande côtière et la grande partie des régions du sud Cameroun. L’évolution de ces paramètres pourrait engendrer une augmentation des cas de paludisme dans les régions du Centre, Littoral, Ouest, Est, le Sud-Ouest et l’Extrême-nord.

Le mois de Juin 2024 est annoncé, le climat fait déjà parler de lui sur la bande côtière. La direction de la météorologie annonce qu’au cours du mois de juin 2024, il est attendu sur la bande côtière et la grande partie des régions du sud du pays, des précipitations dépassant 200mm et des températures moyennes atteignant 30°C. Quant au septentrion l’installation des pluies et les températures moyennes atteindront le seuil de 35°C avec des concentrations de poussière allant de faible à modérée.

L’évolution de ces paramètres pourrait engendrer une augmentation des cas de paludisme d’où la forte vigilance recommandée dans le Centre, Littoral, Ouest, Est, le Sud-Ouest et l’Extrême-nord. Une vigilance modérée à élevée est à observer pour le cholera dans le sud du pays et le septentrion qui connait également la même vigilance- pour la méningite.

Le risque du paludisme reste élevé dans les régions de l’extrême-nord et le sud du pays, notamment le Littoral, Centre, Sud, Sud-ouest, Est et de l’Ouest où les températures et humidités sont modérées à élevées. Un risque moyen est à observer dans certaines parties des régions du nord et de l’Adamaoua

Un risque d’infection au choléra et autres maladies hydriques reste modéré sur le territoire notamment le sud du pays et une partie des régions du septentrion où règne l’insalubrité.

Le risque de prolifération de la méningite et des maladies respiratoires est faible à modéré dans le Nord et l’Extrême-nord à cause des températures élevées et la concentration de poussières provenant du Sahara.

Des précautions à prendre

Afin de lutter contre ces maladies, il est conseillé de prendre le vaccin antipaludique ; prendre le vaccin anti méningococcique ; utiliser des moustiquaires imprégnées et insecticides à longue durée d’action ; laver les mains avec de l’eau et du savon ; consommer de l’eau filtrée ; porter un cache nez ; nettoyer les endroits environnant où les moustiques pourraient se réfugier.

A.B

Leave a reply