Cameroun : Les punaises de lit qui infestent Yaoundé 2

0
137

Face à la panique des habitants, les autorités des collectivités territoriales décentralisées ainsi que le gouvernement camerounais se sont mobilisés depuis la journée du 7 décembre 2023 en vue de la sensibilisation et la désinfection du quartier briqueterie touché.

Les punaises de lit ont envahi le quartier « briqueterie », un secteur populaire de par ses habitants et ses activités économiques du 2e arrondissement. Ces poux sont massivement présents dans les domiciles dudit quartier depuis quelques semaines. Des parasites qui se déploient plus dans la nuit qu’en journée et  s’installent surtout dans les lits, les fauteuils et les vêtements. En effet, les punaises de lit sont des petits insectes de forme ovale, très plats, sans ailes et de couleur brune qui deviennent rouge après avoir sucé du sang aboutissant ainsi à des réactions allergiques, à des démangeaisons consécutives, à une spoliation sanguine en cas d’infestation massive et à des effets psychologiques.

Au regard de la hausse de ces puces qui sévissent les populations de ladite commune, le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 2 s’est adressé dans un message à tous les chefs traditionnels du 3e degré notamment des quartiers Briqueterie Centre 1, Briqueterie Ouest et Briqueterie Centre 2 de prendre des dispositions nécessaires en vue de sensibiliser les populations de leurs quartiers respectifs accompagnés des équipes de désinfection engagées à cet effet.

Dans la même lancée, le Ministre de la santé publique, Dr MANAOUDA MALACHIE informait déjà l’opinion nationale que, en date du 6 décembre de cette année, des informations issues de la surveillance à base communautaire faisaient état de la multiplication des cas de punaises de lit au quartier Briqueterie. Cette information étant en cours d’investigation à l’hôpital de District de la Cité Verte est donc un appel à l’attention de toute la population camerounaise.

Recommandation du Minsanté aux populations

En vue de cela, le ministre a prescrit des mesures permettant de prévenir ces insectes malveillants. A la maison, éviter d’encombrer les espaces afin de réduire le nombre d’endroits où les punaises de lit peuvent se cacher ; après l’achat, laver les vêtements d’occasion avec une eau chaude à plus de 60°C ; nettoyer soigneusement les meubles et tous les objets récupérés ou achetés en brocante avant de les introduire dans son logement, éviter également de déposer ses sacs sur le sol ou sur le lit et encore moins sous le lit ; vérifier le dessous des tapis, les murs, les châssis des meubles et le rembourrage à l’aide d’un objet ayant un coin dur comme une carte rigide et enfin mettre de temps en temps sous le soleil les matelas, les oreillers, couvertures et tapis.

Au retour d’un voyage, bien vérifier qu’il n’y a pas de punaises de lit dans les bagages. Après vérification, ne jamais les poser sur les lits ou fauteuils ou à proximité ; sortir les vêtements des bagages et examiner les effets personnels et aussi laver les vêtements et les articles en tissu à l’eau chaude à plus de 60° qu’ils aient été portés ou non. Au niveau des ports, désinfecter massivement les conteneurs avant distribution dans les villes. Telles sont donc les mesures de sécurité émises par le ministre chargé de la santé publique au Cameroun. Dès ce moment-là, d’autres mesures plus rapides sont en cours et permettront sans doute d’éradiquer facilement ce phénomène dans les brefs délais.

Joanita Mbana Elong

Leave a reply