Cameroun : Paul Biya donne un nouvel angle au secteur minier

0
40

Dans son discours porté à l’attention de tous le 31 décembre de l’année fraîchement écoulée, le Chef d’État Camerounais, Son Excellence Paul BIYA, signifie d’un ton plus vivace son aspiration à valoriser les ressources minières non exploitées du pays des lions indomptables.

Tous ensembles pour une redynamisation efficiente de l’industrie minière au Cameroun ! Sur la façade occidentale de l’Afrique, ce pays du Golfe de Guinée avec environ 590 km de côtes très découpées le long de l’océan Atlantique, regorge un potentiel immense dans son sous-sol. En effet, les ressources de cet Etat, vont des métaux de base (cuivre, fer) aux métaux précieux. Richesses, qui se sont vues authentifiées par la Banque Mondiale grâce à l’appui de laquelle au projet de renforcement des capacités au secteur minier (PRECASEM) une campagne de levés géophysiques aéroportés menée entre 2014 et 2019 a permis d’identifier jusqu’à 500 nouveaux sites vierges d’une superficie de 160 000 km2 dans les régions de l’Ouest, de l’Adamaoua, du Nord, du centre et de l’Est. Il est à notifier que ces minéraux varient d’or aux terres rares en passant par les métaux de base et l’uranium.

Le sous-sol camerounais bien qu’étant immensément un potentiel de richesse, ne représente encore qu’une pleine faiblesse dans l’économie du pays en réalité. C’est dans cette optique, que pour redonner un aspect inédit au secteur minier Camerounais, le Président Paul BIYA rassure son peuple de ce que « cette niche exponentielle de ressources financières » comme il l’a si bien dit, sera désormais exploitée et valorisée.  « Je me réjouis du démarrage des projets miniers que j’ai annoncé l’année dernière, concernant l’exploitation des gisements de fer de Kribi-Lobé, Bipindi-Grand Zambi et Mbalam-Nadoba », a-t-il pu renchérir. Dans le but d’attirer d’innombrables investisseurs aussi bien locaux qu’étrangers pour un renforcement du climat des affaires, Paul BIYA fait le vœu de créer un secteur privé, susceptible et vigoureux avec pour finalité de redynamiser l’emploi et les richesses. Un seul objectif majeur : Atteindre l’émergence à grand pas.

SOPPI EYENGA

Leave a reply