Coupures d’électricités au Cameroun : Des résolutions palliatives prise par le Chef de l’Etat

0
46

Le président de la république S.E Paul Biya a prononcé le 31 décembre 2023 un discours à l’occasion du nouvel an. Des points phares qui ont meublés ce discours, on note entre autre le problème de coupures d’électricité qui a constitué un grand calvaire pour les populations. Le chef de l’Etat a décidé de mettre sur pied plusieurs  mesures pour y remédier.

C’est avec une vision de changement de situation que le chef de l’Etat a évoqué des solutions envisagées  pour palier au problème de déficit énergétique  lors de son discours le 31 décembre 2023. Il s’agit en effet de  l’installation de  44 mille panneaux solaires, couvrant 40% des besoins en électricité dans les trois régions septentrionale c’est-à-dire l’Adamaoua, l’Extrême-Nord et le Nord. Il souligne aussi le barrage de Nachtigal, d’une capacité de 420 mégawatts qui  sera mis en service dans quelques jours, sans oublier l’usine de pied de Lom Pangar qui sera également opérationnelle en 2024 permettant ainsi d’accroitre l’offre énergétique dans la ville de Bertoua et ses environs.

Rappelons que le Cameroun fait face depuis un certain temps à un manque considérable en énergie électrique. C’est un véritable calvaire pour les populations car passer une journée voir  deux sans courant n’est pas évident étant donné que, la majorité des appareils qu’utilisent ces derniers  pour vaquer à leurs occupations fonctionnent avec l’énergie électrique. Il faut moudre les aliments, repasser les vêtements, charger les téléphones, visionner et sans électricité, ces opérations sont quasi impossible .pour moudre les aliments. Dans certaines localités, les coupures d’électricité s’accompagnent le plus souvent  des coupures d’eau, un phénomène d’avantage pénible pour tous, car tout monde ne dispose pas d’un robinet à la maison, ou encore moins n’ont pas assez de moyens pour s’offrir une bouteille d’eau minérale. Ce déficit  perturbe vraiment certains secteurs d’activités à l’instar  de la coiffure et bien d’autres.

Ces coupures s’étendent le plus souvent  sur deux à trois jours, de 6H à 18H ou encore de 18H à 22H. Selon un communiqué rendu publique le 25 janvier 2023 par l’entreprise de distribution d’énergie électrique, Energy of Cameroon (Eneo) ces coupures récurrentes sont dû à la baisse de production énergétique du barrage de memve’ele dans le sud.

Au regard de toutes ces mesures envisagées, il y a de l’espoir que ce déficit énergétique s’en est allé avec 2023 et qu’en 2024 les camerounais ne seront plus confronté à cette difficulté majeure.

MARIA MELI

Leave a reply