Intoxication au plomb : Douze peintures trouvées avec des niveaux élevés de plomb au-dessus de la limite réglementaire de 90 ppm

0
86

A l’occasion de la 11ème  semaine internationale de prévention contre l’intoxication au plomb, l’ONG Camerounaise le Centre de Recherche et d’Education pour le Développement a saisi l’opportunité pour rendre publique les résultats de la récente étude au sujet du plomb dans les peintures.

 Yaoundé, Cameroun. Une nouvelle étude sur le plomb dans les peintures à huile (émaillées) vendues au Cameroun publiée ce 25 octobre 2023 par le Centre de recherche et d’éducation pour le développement (CREPD)  et International Polluants Elimination Network (IPEN) révèle que certaines peintures à forte teneur en plomb sont encore vendues sur le marché camerounais ; ceci en violation de l’Arrêté N° 0004/MINEPDED/CAB du 21 septembre 2017 interdisant la fabrication, l’importation, la commercialisation et l’utilisation de telles peinture au Cameroun. 32 %  des peintures achetées et analysées contenaient des niveaux élevés de plomb au-dessus de la limite réglementaire de 90 parties par million (ppm). Parmi lesquelles une peinture en aérosol de couleur jaune importée des Émirats Arabes Unis contenant le niveau le plus élevé de plomb soit 90 000 ppm. Cette valeur est 1000 fois plus élevée que la limite de concentration réglementaire (90 ppm). D’autre part, 64% des peintures de l’étude ne contenaient pas de plomb ajouté intentionnellement.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît que la peinture au plomb est une source majeure de « retard mental chez les enfants ». Elle l’ identifie comme l’une des dix principales maladies dont le fardeau pour la santé des enfants est dû à des facteurs environnementaux modifiables.

« Les effets toxiques du plomb sur le cerveau des enfants sont irréversibles et permanents, et les enfants âgés de six ans et moins sont les plus vulnérables à l’empoisonnement au plomb », déclare Dr. Kuepouo Gilbert, Directeur Exécutif du CREPD. « Nous devons faire respecter l’interdiction de la peinture au plomb dès maintenant pour les protéger d’une exposition évitable aux peintures contenant du plomb utilisées dans les batiments domestiques et scolaires, ainsi que sur des jouets et des équipements des aires de jeu », a ajouté Dr. Kuepouo.

« La peinture au plomb reste aujourd’hui une source majeure d’exposition au plomb chez les enfants et aucun seuil connu de plomb n’est considéré comme sûr », affirme Jeiel Guarino, responsable de la campagne mondiale pour l’élimination de la peinture au plomb à l’IPEN. « Des solutions de rechange plus sûres et plus rentables au plomb sont maintenant largement disponibles pour toutes les peintures. Notre étude indique que plusieurs peintures décoratives, anticorrosion et peintures en aérosol contenant des niveaux élevés de plomb sont encore vendues dans divers magasins de détail à travers le pays. Alors que nous célébrons l’ILPPW de cette année, l’IPEN et le CREPD appellent le gouvernement du Cameroun à appliquer la réglementation nationale interdisant l’utilisation du plomb dans tous les types de peintures », ajoute-t-il.

Le CREPD et IPEN saisissent donc, l’occasion de la célébration de la 11eme Semaine internationale de prévention de l’intoxication au plomb (ILPPW) qui se déroule du 22 au 28 octobre 2023, pour  également formuler des recommandations aux parties prenantes notamment aux ministères de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED), du Commerce (MINCOMMERCE),  de lIndustrie, des Mines et du Développement Technologique (MIMITD),  de la Santé Publique (MINSANTE) et à l’Agence Nationale des Normes et de la Qualité (ANOR). Il s’agit premièrement, de faire appliquer strictement la réglementation nationale sur le plomb dans les peintures, adoptée en septembre 2017 ; d’exiiger des fabricants de peinture qu’ils affichent des informations claires sur la teneur en plomb sur les étiquettes des pots de peinture et qu’ils fournissent des avertissements clairs sur les risques d’exposition au plomb pour les enfants lorsque les surfaces peintes sont endommagées et perturbées ; et renforcer le contrôle de la qualité des peintures pour s’assurer que les peintures vendues sur le marché sont conformes à la limite réglementaire.

À l’Industrie de peinture, les deux organisations recommandé qu’elle se conforme à la réglementation nationale ; et Promouvoir les peintures sans plomb ajouté par le biais de certifications tierces sans plomb.

Quant aux consommateurs, ne acheter et utiliser que des peintures sans plomb ajouté, en particulier dans les endroits fréquemment utilisés par les enfants tels que les maisons, les écoles, les centres de santé, les parcs et les terrains de jeux, et exiger une divulgation complète du contenu d’un produit de peinture avant l’achat.

Carole AMBASSA

Leave a reply