Projet financé par le Fond Vert du Climat : JVE Cameroun sensibilise les populations

0
106

Dans l’optique de sensibiliser et d’informer les leaders communautaires ainsi que les responsables locaux et les populations riveraines sur le fonctionnement du Mécanisme de Recours Indépendant (MRI) et les différents moyens par lesquels ils peuvent se plaindre et obtenir justice en cas d’impacts négatifs pouvant survenir durant sa réalisation, JVE Cameroun organisé un dialogue communautaire du 13 au 15 Octobre 2023 à Lagdo.

Le dialogue communautaire a pour objectif de sensibiliser et informer les leaders communautaires ainsi que les responsables locaux et les populations riveraines de ce projet, sur le fonctionnement du MRI et les différents moyens par lesquels ils peuvent se plaindre et obtenir justice en cas d’impacts négatifs pouvant survenir durant sa réalisation. Notons que cette activité s’inscrit dans le cadre de la Demande de Quotation (RFQ) N°2023/006-A émise par le MRI du Fond Vert du Climat (FVC), et par laquelle il a mandaté JVE Cameroun pour mener une campagne de sensibilisation, de communication et d’information sur les missions et valeurs du MRI dans les localités impactées par les projets financés par le FVC, en vue de renforcer son appropriation (mission, valeur, moyens d’accès) au niveau local.

Lors de cette séance d’échange, JVE Cameroun a touché le plus grand nombre de personnes dans la zone des bénéficiaires, et au-delà. Un atelier a été tenu à Garoua et Lagdo, situées dans la région du Nord Cameroun. Les localités concernées à cet atelier sont entre autre le Département du Mayo Louti (Communes de Layo Oulo, Guider) ; le Département de Faro (Communes de Béka et de Poli) ; le Département de la Bénoué (Communes de Pitoa, Lagdo, Bardnaké, Baschéo, Gaschiga, Ngong, Bibémi, Garoua 1, 2, 3) et le Département de Mayo Rey (Commune de Rey Bouba). Il est à noter que ces départements font partie intégrante du site de mise en œuvre du projet FP092 du Programme intégré de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger (PIDACC/BN).

Rappelons que l’une des missions principales du IRM est de résoudre les plaintes déposées par des personnes qui se considèrent comme étant négativement touchées par des projets ou programmes financés par le Fonds Vert pour le Climat, ainsi que d’aider le Fonds à respecter et à être redevable à ses politiques et procédures.

A.B

Leave a reply