Lamidat de Maroua : Le vivre ensemble exalté entre les communautés

0
94

Au cours de sa visite de travail dans la Région de l’Extrême-Nord, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique était chez le Lamido de Maroua le 30 octobre 2023.

Dans cette partie du pays, il règne paix et tranquillité entre les communautés même si la crise sécuritaire est loin d’être terminée. Les discours de haine, de tribalisme ne sont pas véhiculés à Maroua. Etant une ville cosmopolite, on y retrouve la présence de plusieurs groupes ethniques aux rangs desquels, les Peuls, las Arabes choas, les fang béti, les Toupouri et bien d’autres. C’est fort à propos pour démontrer ce vivre ensemble que ces peuples sont venus magnifier au cours de ce carrefour leur affection au vivre ensemble, leur attachement aux valeurs de paix, de tolérance et de cohésion social qui règne dans la ville de Maroua. Jouant un rôle très important dans la société, l’autorité traditionnelle est là pour les communautés. Abdoulaye Yerima, Lamido de Maroua au cours de cette célébration a exprimé sa gratitude au Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, des remerciements d’où il s’est engagé à être un chantre de la cohabitation pacifique entre les différentes communautés de sa région.

À l’esplanade du Lamidat de Maroua où se tenait l’évènement sur le carrefour du vivre ensemble, Mounouna Foutsou s’adressant aux jeunes indique que « Cet exercice, nous voulons la pérenniser dans toutes les chefferies de la Région car c’est un moteur du vivre ensemble. La chefferie traditionnelle est le creuset du vivre ensemble à la base ». Avec l’engagement du Lamido, le Minjec a instruit ses collaborateurs de mettre un accent sur l’Organisation des carrefours du vivre ensemble dans cette région et ailleurs. « Chers jeunes, vous devez être les porteurs de cette tâche, avec votre plan d’action Jeunesse paix et sécurité vous êtes désormais à même de descende sur le terrain afin de sensibiliser vos pairs ».

Leave a reply