Lutte contre le Vih/Sida : Winnie Byanyima félicite le Cameroun

0
206

En visite de travail au Cameroun, la Directrice Exécutive de l’Onu Sida, par ailleurs Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies au Cameroun a été reçue en audience le 18 juillet 2023, par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

La directrice exécutive d’ONU SIDA qui double et secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Winnie Byanyima a apprécié les efforts déployés par le gouvernement camerounais pour réduire les nouvelles infections au sida au cours des 10 dernières années.

La directrice exécutive d’ONU SIDA qui double et secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Winnie Byanyima a apprécié les efforts déployés par le gouvernement camerounais pour réduire les nouvelles infections au sida au cours des 10 dernières années.

La directrice exécutive de l’ONU SIDA, Winnie Byanyima a apprécié les efforts déployés par le gouvernement camerounais pour réduire les nouvelles infections au sida au cours des 10 dernières années. « Le Cameroun a réussi dans la lutte contre le VIH au cours des 10 à 20 dernières années, faisant chuter les décès et les nouvelles infections de plus de 60%. Mais il est toujours confronté à des défis, notamment concernant les enfants, l’arrêt de la transmission mère-enfant et le maintien des jeunes enfants sous traitement comme tous ceux qui sont sous traitement. Nous pouvons soutenir le Cameroun en cela » affirme-t-elle.

La directrice exécutive d’ONU SIDA qui double et secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Winnie Byanyima a apprécié les efforts déployés par le gouvernement camerounais pour réduire les nouvelles infections au sida au cours des 10 dernières années.

Au terme des échanges fructueux, Winnie Byanyima a révélé que le Chef du gouvernement est préoccupé la question des filles et des jeunes femmes plus infectées. « Votre Premier Ministre est préoccupé par la question des filles et des jeunes femmes plus infectées que les autres et que la solution réside dans le maintien des filles dans les écoles secondaires. Nous avons donc parlé du plan peu ambitieux de déploiement de l’enseignement secondaire universel pour que les filles soient en sécurité à l’école et ne soient pas infectées » déclare-t-elle.

« Nous avons parlé d’autres choses telles que le financement de la santé et le Premier Ministre a expliqué les initiatives que le Gouvernement mène pour essayer d’augmenter l’espace afin de financer la Couverture Sanitaire Universelle. C’est un gros problème pour toute la région car de nombreux pays sont aujourd’hui très endettés. Le service de la dette évince les investissements dans la santé et l’éducation. J’ai été informé de la façon dont le Cameroun a également du mal à s’en sortir en négociant une restructuration et en trouvant de nouveaux moyens de financement grâce aux ressources nationales ».

C.E

Leave a reply