Ordre nationale des médecins du Cameroun : Dr Rodolphe Fonkoua élu président

0
163

Avec une victoire écrasante, Dr Rodolphe Fonkoua est élu président de l’Ordre nationale des médecins du Cameroun avec 246 voix sur 500 au terme de l’assemblée générale élective du 9 décembre 2023 au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé.

C’est un nouveau départ pour l’ordre national des médecins du Cameroun et une scène d’émulation au Palais polyvalent des sports de Yaoundé ce jour. Le Dr Rodolphe Fonkoua est élu ce 10 décembre au environ de 2h du matin le 4ème Président de l’ordre national des médecins du Cameroun pour un mandat de 3 ans. Il remplace à ce poste le Dr Guy Sandjon. Sa victoire écrasante fait état de 246 voix sur 500 au terme de l’assemblée générale élective ce 9 décembre 2023. Notons que le Pr Essomba est 2ème avec 139 voix, Dr Bassong 3ème avec 58 voix, Dr Kamta  4ème avec 52 voix, Dr Manga 5ème avec 33 voix, Dr Zambo Jean 6ème avec 17 voix et Dr Olga Bassong 7ème avec 5 voix.

Plan d’action du Dr Rodolphe Fonkoua

En ce concerne une meilleure insertion des jeunes médecins dans le milieu professionnel, il propose l’introduction des cours magistraux d’éthique et de déontologie en fin de cycle ; la création d’une cellule permanente d’accueil et  d’information du jeune médecin au sens du secrétariat de l’ONMC ; l’accompagnement de l’ONMC pour l’obtention de prêt installation  taux réduit ; la création de société  civile professionnelle.

Pour une amélioration des conditions de vie et de travail des médecins, « Je convoquerai une assemblée générale extraordinaire pour discuter du chômage des jeunes. Je porterai un plaidoyer pour la revalorisation des salaires et du coût des actes médicaux ; l’abrogation du décret 92-252 PM du 6 Juillet 1992 ; la réduction à 3 ans au lieu de 5 du délai exigible pour l’exercice en clientèle privée à titre personnel ; l’application de mesures incitatives afin d’occuper les déserts médicaux ; la gratuité des soins administrés aux confrères dans les hôpitaux publics et de prix préférentiels dans les institutions privées » annonce-t-il dans son plan d’action.

En ce qui concerne la protection du médecin dans l’exercice de son art, il propose la mise à jour annuelle du tableau de l’ONMC au mois de mars ; l’assurance judiciaire aux confrères agressés dans l’exercice de leurs fonctions ou traduits devant les juridictions. Pour la promotion d’une médecine de qualité Dr Fonkoua propose l’obligation de participation annulée à la formation continue ; l’organisation régulière des journées médicales au Cameroun ; la négociation avec les ambassades pour l’organisation des visas professionnels ; l’intensification d’un partenariat privé public.

Pour la transparence et la célérité dans le traitement des médecins, je vous propose « la digitalisation des démarches avec possibilité de tracking du dossier. La suppression de la demande d’équivalence pour les diplômes issus des pays membres du Cames et du Commonwealth par respect des accords de réciprocité » annonce le nouveau président dans son plan d’action. Pour une retraite et des obsèques décents il propose la création d’un fond de retraite complémentaire et la souscription d’une assurance obsèques pour chaque médecin ; la participation effective et solennelle de l’ONMC aux obsèques de tout confrère décédé. Pour une plus grande  implication de la diaspora, Dr Fonkoua  propose l’intensification d’une coopération gagnant-gagnant ; l’établissement de ponts SUD/NORD ; la facilitation d’obtention en 48 heures d’une autorisation  temporaire d’exercice pour des missions de courtes durées.

Pour l’amélioration des ressources de l’Onmc, il propose également aux médecins une gestion transparente avec production mensuelle d’un rapport financier ; la recherche de nouveaux sponsors et partenaires ; la construction du siège de Douala pour bail emphytéotique. Pour l’humanisation des missions régaliennes de l’Onmc et la modification de ses structures, je vous propose l’étude des dossiers tous les deux mois ; une approche pédagogique des confrères en difficulté au cours des audiences disciplinaires ; la création de nouveaux collèges au sein du conseil ; la régionalisation de l’ordre national des médecins du Cameroun.

Biographie

Rappelons que Dr Rodolphe Fonkoua est âgé de 70  ans. Il est natif de Bayangam  dans la Région de l’Ouest. En 1974, il obtient son Baccalauréat série D, puis s’envole pour la Côte d’Ivoire à Abidjan et décroche avec succès son Doctorat en Médecine en 1981. Médecin dans les hôpitaux d’Oumé et de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Il regagne le Cameroun et travaille en qualité de Médecin à la Clinique  Koumassi à Douala.

Sa créativité et son esprit d’entreprise vont le pousser à fonder la Clinique IDIMED en 1993,  devenue Polyclinique IDIMED en 2012 dont   il assure les fonctions de directeur. Grâce à ses compétences professionnelles exceptionnelles, il devient Membre du Conseil de l’Ordre des Médecins de 1995 à 2005, puis de 2019 à 2022. De  2006 et  2019, il va occuper le poste du Représentant Régional de l’Ordre National des Médecins.

Albert BOMBA

Leave a reply