Crise à NKAMBE : Paul BIYA adresse ses condoléances aux familles attristées

0
60

Un engin artisanal explose au lieu du défilé à NKAMBE dans la région du nord-ouest le 11 février 2024, jour consacré en la fête de la jeunesse. On note un mort et des blessés graves.

C’est la panique totale à NKAMBE ce 11 février 2024 ! Alors que la population célébrait la fête de la jeunesse autour du thème « Jeunesse, import substitution et patriotisme économique pour le progrès du Cameroun », il s’est produit un boom d’un engin explosif artisanal au lieu du défilé. Les auteurs sont connus. Il s’agit bel et bien d’un attentat terroriste Ambazonien notamment le groupe terroriste ADF D’AYABA CHO Lucas. Le lendemain de l’acte terroriste, le leader terroriste AYABA Cho Lucas appelle à la destruction du Cameroun.

En effet, dans une vidéo affichant le drapeau Ambazonien rendue publique ledit jour, il a rappelé que le combat contre AMBAZONIA n’est pas et ne sera pas l’affaire des forces de sécurité et de défense, ni exclusivement l’affaire des populations du Nord-ouest et Sud-Ouest Cameroun mais aussi de toute la nation Camerounaise où qu’elle se trouve sans distinction de sexe et de tribu. « Nous allons injecter dans les prochains jours 5 millions pour s’offrir du matériel ». Nous allons nous offrir des systèmes de la nouvelle technologie, des drones pour faire exploser des systèmes et positions camerounaises », a-t-il empoigné dans sa vidéo. Un média ayant requis l’anonymat, signalait déjà la présence d’un petit drone de renseignements au sein du groupe ADF, mais jusqu’ici, nous n’avions aucune preuve de son opération en zone de Crise Sécuritaire. Avec ces mots déclarés par le leader, ces affirmations se voient donc concrétisées.

Ainsi, le Chef d’État camerounais Son Excellence Paul BIYA, a profité de l’occasion pour transmettre ses condoléances aux familles attristées. « Je condamne fermement cet attentat terroriste. J’adresse mes sincères condoléances à la famille de la jeune Cherish Limnugu, âgée de 15 ans, élève au GHS de Nwangri et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés », déclare-t-il. Rappelons que des personnes âgées ont manifesté ces heures à NKAMBE pour dénoncer l’attaque terroriste ambazonienne perpétrée contre les élèves. Le gouvernement ainsi interpellé pour un retour à la normale.

SOPPI EYENGA

Leave a reply