Soutenances Bts et Hnd : Les étudiants de l’IUS aux apprêts

0
237

A l’institut universitaire Siantou (IUS), les étudiants sont lancés corps, âme et esprit dans les derniers préparatifs des soutenances. Le passage de cette épreuve de deux crédits aura lieu dès le début du mois d’avril 2024.

Le train du brevet de technicien supérieur est déjà en marche et les étudiants de l’IUS sont bel et bien à bord. La rédaction du rapport de stage constitue la préoccupation majeure des étudiants inscrits en deuxième année dans toutes les filières confondues. En effet, au terme de la formation au niveau 1 tout étudiant en cycle BTS devrait effectuer un stage académique dans une entreprise qui traite les problèmes concernant sa spécialité. À la fin de cette expérience en entreprise, chaque stagiaire a pour devoir de rédiger un rapport de stage qui condensera son séjour pendant les deux mois passés en entreprise.

Ce document  constitue donc le nœud ou encore l’élément central de la soutenance. En cette période, les étudiants sont amplement lancés dans la finition du rapport et la préparation du speech. Une étape qui s’accompagne la plupart du temps par le stress et la peur d’affronter le jury. Plusieurs étudiants se sentent très frustrés en ce moment car d’une part, ils ont tardivement débuté la rédaction de leur rapport, et d’une autre part les encadreurs qui leur ont été attribués sont très absents, et ne répondent pas ponctuellement aux préoccupations majeures ou mineures qu’ils peuvent rencontrer quotidiennement dans la rédaction de leur rapport de stage. « Personnellement je ne peux pas dire que je prépare   la soutenance car mon encadreur n’a pas encore validé mon rapport de stage et par conséquent je ne peux être tranquille et mémoriser quoique ce soit », déclare Sandrine AKOA étudiante en journalisme niveau 2.

D’autres par contre, sont clairement et simplement à la ligne concernant leur rapport de stage car ils ont eu la grâce et la chance d’avoir un encadrement de qualité incomparable et ont même été très engagés dès le début. « Je peux dire avoir fini le rapport et être prêt pour la soutenance. Actuellement je prépare mon speech. Après avoir bossé pendant plusieurs mois avec l’encadreur je peux bien me réjouir du fruit de mon travail. »  Déclare une étudiante en communication niveau 2.

Etant donné que, la soutenance ne se limite pas seulement au rapport de stage et au speech, le coté considéré comme facultatif, mais très capital est aussi pris en compte par les étudiants. « Dans cet élan de préparation je suis actuellement en train de réfléchir sur mon vestimentaire. Ce que je vais bien mettre pour être très élégant ce jour tout à fait particulier car le speech seulement ne suffirait pas pour être bien noté», affirme un autre étudiant en deuxième année.

Après tout, l’objectif primordial c’est l’obtention du BTS. Un adage africain dit souvent « on ne nourrit pas la poule le jour du marché ». Seuls ceux qui se seront vraiment préparés réussiront.           

MARIA MELI

Leave a reply