Action humanitaire : Un levier d’aide pour des personnes en détresse

0
169

Engagement des jeunes dans les actions citoyennes et par le biais du bénévolat et du volontariat. Tel était le thème principal qui a fait l’objet de débat à cette conférence de vision le 25 novembre dernier à Yaoundé. L’objectif de l’aide humanitaire est d’assurer assistance et protection aux personnes vulnérables, et de répondre aux besoins des populations en danger. « Nous visons la promotion du bénévolat du volontariat au Cameroun par son objectif principal engagé les jeunes dans les actions citoyens et par le biais du bénévole du bénévolat et du volontariat. Pour nous, c’est un défi à relever et nous profitons donc de la semaine qui court vers la journée internationale du bénévolat et du volontariat pour organiser de telles activités afin de promouvoir d’avantage le bénévolat et le volontariat » a déclaré Mbe Ngangoua Sosthène face à la presse.

Notons que l’action humanitaire est basée sur les valeurs essentielles que sont l’humanité et la solidarité. Sa mise en œuvre repose sur les principes fondamentaux d’humanité, de neutralité, d’impartialité et de respect de l’indépendance. Lors des crises humanitaires, différents acteurs interviennent, parmi lesquels les organisations non gouvernementales (ONG) humanitaires, nombreuses et diversifiées.

Mbe Ngangoua Sosthène invite donc tous les jeunes à s’engager pour une association, ceci lui permettra d’élargir son réseau grâce à de nombreuses rencontres avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs ou les mêmes envies. « Il ne faut pas seulement parler de l’humanitaire mais il faut s’engager parce que c’est important. L’humanitaire c’est une affaire de tout le monde parce que les problèmes concernent tout le monde et tout le monde est appelé à s’impliquer dans les problèmes humanitaires particulièrement la jeunesse. Beaucoup de jeunes veulent travailler dans l’humanitaire mais n’ont pas d’expérience et c’est une opportunité pour eux de pouvoir acquérir l’expérience opérationnelle qu’ils peuvent proposer sur le terrain » affirme-t-il. « Pour faire carrière dans l’humanitaire, un jeune doit s’engager dans une association, c’est déjà le premier pas pour y faire carrière et pas seulement s’engager comme bénévole dans une association mais il faudrait que cette association soit capable de le signer une charte qui lui donne un statut juridique afin qu’il puisse véritablement se sentir respecter dans le futur de sa carrière » ajoute-t-il.

A.B

Leave a reply