Empoisonnement au plomb : Les jouets des enfants sont d’un grand risque

0
600

Dans l’optique de lutter contre l’empoisonnement au plomb, JVE Cameroun avec soutien technique du Centre régional IPEN pour l’Afrique francophone et l’appui financier de l’Organisation Mondiale la Santé a organisé le 31 janvier 2024 à Yaoundé, un atelier de sensibilisation des parties prenantes sur les produits chimiques nocifs contenus dans les jouets pour enfants.

 Attirer l’attention de l’opinion publique et sensibiliser les parents sur risques liés à la présence de plomb dans les jouets et produits pour enfants ; Promouvoir l’achat de jouets garantis sans plomb ; Inciter les autorités à renforcer les réglementations sur le plomb dans les produits destinés aux enfants. Tels sont les différents axes qui ont été abordés au cours de la journée du 31 janvier.

 Le plomb est un métal lourd toxique qui peut avoir des effets néfastes sur la santé, surtout celle des enfants. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le plomb est responsable de 600 000 nouveaux cas d’insuffisance intellectuelle chez les enfants chaque année. Malgré son interdiction depuis les années 1990 dans de nombreux pays, il est encore présent dans certains pigments et matériaux, notamment utilisés dans des jouets bon marché importés. Or, les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets toxiques du plomb, leur organisme l’absorbe plus facilement, et même à faible dose cela peut entraîner des troubles neurologiques et cognitifs irréversibles comme une baisse de QI ou un déficit d’attention. « Les jouets des enfants également font partie d’une source de plomb au Cameroun parce qu’ils sont recouverts de peintures.  S’il s’avère que ces jouets contiennent de la peinture, les enfants seront contaminés pendant l’utilisation. Il est extrêmement difficile de contrôler les enfants lorsqu’ils  s’amusent avec les jouets » affirme Achille Ngakeng, Coordonnateur Régional du Hub IPEN Afrique Francophone.

Notons que de nombreuses études ont démontré la présence persistante de plomb dans des peintures, plastiques ou bijoux de jouets bon marché, y compris dans des grandes surfaces. Les contrôles sont insuffisants, et l’étiquetage des produits souvent obscur pour le consommateur moyen. « On a découvert à travers nos études qu’au Cameroun il y a beaucoup de source d’exposition au plomb notamment celui présent dans la peinture. Les peintures commercialisées au Cameroun contiennent encore les teneurs anormalement élevées de plomb. Nous interpellons tous les ménages et les consommateurs que pendant qu’ils achètent les pots de peinture, ils doivent s’assurer que c’est mentionné sur le pot  ‘’Teneur de plomb inférieur ou égal à 90’’, c’est très important pour la santé de nos enfants et très important pour toute la famille. Notons aussi que même les produits cosmétiques ne sont pas exempts du plomb » déclare le Coordonnateur Régional du Hub IPEN Afrique Francophone.

Rappelons qu’à l’occasion de la Semaine Internationale de Prévention du Saturnisme qui s’est tenue du 22 au 29 Octobre 2023, l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement s’est engagée dans des actions de sensibilisation grand public sur les risques liés à la présence de plomb dans les jouets et objets pour enfants. « En tant que société civile, ce que nous pouvons faire aujourd’hui c’est la sensibilisation à travers les réseaux sociaux et les médias. Les Osc pourraient se mettre ensemble pour faire un plaidoyer afin que le gouvernement mette plus d’accent sur les problèmes liés à l’exposition du plomb » a déclaré Stéphanie Penanjo, Directeur exécutif par intérim de Jve Cameroun. Notons que, prévenir l’exposition au plomb dès le plus jeune âge est crucial pour la santé et le développement cognitif des enfants.

Albert BOMBA

Leave a reply