« Florentina Garden a produit près de 60 variétés de tisanes à partir de nos plantes naturelles » : Dr Tchokote Alphonsine, Promotrice de Florentina Garden

0
412

Quel bilan faites-vous de l’année 2023 ?

En 2023, Florentina Garden a été très actifs et très bousculée. Elle a surtout misé sur la production des tisanes biologiques. Des tisanes de tous nos produits sont désormais disponibles pour des thés naturels aux saveurs africaines et des thés médicinaux pour soigner les mots communs à tout le monde. Donc en 2023, Florentina Garden a produit près de 60 variétés de tisanes à partir de nos plantes naturelles.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées au cours de l’année 2023 ?

Nous avons rencontré des difficultés bien sûr. Toute action ou toute activité ne peut pas aller sans petites difficultés. Nous pensons déjà à notre baume contre les douleurs articulaires que nous avons pu mettre sur le marché et pour cela, nous avions besoin d’une grande quantité de romarin et de consoude sont des plantes phares qui luttent contre les douleurs articulaires. Donc ce sont des plantes aussi assez capricieuses dans la culture. Nous avons eu à perdre beaucoup de plans de romarin à cause de la grosse chaleur qui de manière imprévisible a sévis et a endommagé nos plans. Nous avons des partenaires et des personnes que nous avons formées vers qui nous sommes allés pour prendre des plans afin de pouvoir relancer notre jardin et vous avez vu dans notre stand, des baumes fait à base de ces plantes.

Qu’est ce qui est en cours pour l’année 2024 ?

Nous avons mis 2024 sur le signe de plus d’exhibition parce que nous sommes déjà assez outillés et équipés pour pouvoir on peut dire aller au-delà de nos frontières. Donc nous voulons miser sur la communication et internet afin de pouvoir toucher le plus grand nombre de personnes. Nous avons déjà des personnes qui nous sollicitent du côté de Dakar et de la Côte d’Ivoire. Nous comptons aller à plus que ça et c’est pour ça que nous voulons maximiser vraiment sur une bonne marque de communication pour vendre déjà au-delà de nos frontières.

A combien estimez-vous votre production par mois ?

Nous allons parler des tisanes en termes de kilogrammes. Nous pouvons faire 100 kg de tisane par mois, c’est quand même beaucoup. Vous savez que la consommation des produits locaux est en proie à ce que j’appelle le complexe parce qu’il y a des personnes qui connaissent les bienfondés de ces plantes qui s’y donne et puis qui essaie aussi de former les gens et de sensibiliser d’autres personnes. Sinon dans la mentalité du commun des mortels, quand ils vont voir peut-être un thé de Mesep, ils vont dire ‘’Ah la chose qui est derrière la case de ma grand-mère’’. Ce n’est pas encore vraiment valorisé à cause de l’acculturation que nous avons subi et il faut vraiment que notre vie revienne à la normale parce que nous avons beaucoup de potentiels que nous pouvons proposer aux personnes pour leur bien-être pour soigner les bobos du quotidien et pour ne plus faire les tours au marché acheter les plantes truffées de pesticides, mais ce n’est pas encore dans la mentalité.

Nous sommes en pleine semaine de la Journée Internationale de la Femme, qu’est-ce que Florentina Garden a prévu pour les femmes ?

On a parlé d’accélérer le rythme. Florentina Garden a accéléré le rythme à travers des formations et des caravanes de sensibilisation dans les ménages, dans les associations de personnes vivant avec le handicap pour leur savoir-faire et de bouger parce que la richesse est devant chacun, il faut courir, il faut y aller, ne restons plus sur place pour attendre déjà pour nous-même de manière individuelle. Chacun à son niveau a besoin de toutes ces plantes. Florentina Garden accélère et veut vraiment attaquer de manière plus sérieuse la sensibilisation contre la dévalorisation de nos cultures, de nos produits et de nos valeurs.

Propos recueillis par CE

Leave a reply