Neurochirurgie : Yaoundé abrite le 1er congrès de l’Académie Camerounaise

0
295

Dans l’optique de discuter sur les différentes problématiques qui gravitent autour de la neurochirurgie, le 1er Congrès de l’Académie Camerounaise de Neurochirurgie a été organisé ce 2 mai 2024 à Yaoundé sous le thème « Les pathologies fonctionnelles et congénitales ».

Cette première édition a ouvert un lieu de réflexion, d’échange et de dialogue sur les enjeux de la neurochirurgie tant dans les domaines des soins que de l’enseignement et de la recherche. Le Directeur de l’hôpital général de Yaoundé, Pr Vincent De Paul Djientcheu a affirmé  que ce congrès offre une opportunité unique de se pencher sur des questions cruciales telles que l’épilepsie, une affection neurologique majeure qui reste un défi de santé publique, aggravée par le préjudice social et la stigmatisation qui l’accompagne. De même, les malformations congénitales du système nerveux, telles que le spina bifida et l’hydrocéphalie, posent également un défi de santé publique en raison des troubles psychomoteurs qu’elles engendrent. Ce congrès offre ainsi une plateforme idéale pour plaider en faveur de la prévention de ces affections et pour présenter les avancées dans leur prise en charge. Les sessions de ce congrès permettront d’examiner les dernières innovations et de partager les expériences avec d’autres équipes.

Lors de sa prise de parole,  le représentant personnel du Ministre de la santé Boukar Oumaté a exprimé sa satisfaction face à cette initiative qui complète les efforts déjà entrepris par le Gouvernement camerounais. Cette organisation contribue à l’avancement scientifique et technique de la neurochirurgie. Elle  s’inscrit ainsi dans une démarche d’excellence qui associe formation, technologie et innovation.

Ce colloque témoigne d’un renforcement de la formation et de la recherche en neurochirurgie et de la position de l’ACANE en tant que partenaire majeur de l’Etat dans l’amélioration de la qualité des soins prodigués à la population. Il a favorisé les échanges, le partage d’expériences et la présentation d’innovations, soulignant que ce congrès devrait être un moteur de nouvelles pratiques bénéfiques pour les populations.

A.B

Leave a reply