Production de la pâte à papier : Le gouvernement dénonce le non-respect du contrat par la société Cametal

0
283

Au cours d’une visite le 20 juin 2023,  sur le site de l’ex-Cellulose du Cameroun (Cellucam), entreprise publique spécialisée dans la production de la pâte à papier tombée en faillite en 1982, et dont le gouvernement a confié la réhabilitation du site à La Camerounaise du métal (Cametal), le ministre de l’Industrie par intérim a dénoncé le non-respect du contrat par Cametal.

À en croire Cameroon Tribune, le Quotidien à capitaux publics, Fuh Calistus Gendry a d’ailleurs, séance tenante, adressé une mise en demeure aux responsables de cette entreprise. En effet, apprend-on, après la prise de possession du site de l’ex-Cellucam le 8 juillet 2021, soit depuis bientôt 2 ans, la société Cametal s’est principalement occupée de la collecte de la ferraille. Elle n’a pas respecté son cahier de charges en ce qui concerne le démantèlement et la déconstruction des échafaudages, la dépollution et la décontamination des équipements, ainsi que la réhabilitation des bâtiments. Mieux, souligne le comité de suivi des travaux, les taux de réalisation des travaux avancés par l’entreprise ne correspondent pas toujours à la réalité.

Pour rappel, une fois réhabilité, le site de l’ex-Cellucam devra accueillir plusieurs entreprises. L’une d’entre elles est la Société camerounaise d’industrialisation et d’exploitation du bois (Scieb), qui entend installer une technopole bois sur ce site. Selon le Mémorandum d’entente (MoU) signé avec le gouvernement camerounais le 12 mai 2020 à Yaoundé, 80 milliards de FCFA devraient être injectés dans ce projet. 

Source : Investir au Cameroun

Leave a reply