Réseau électrique : 60 mégawatts injectés au barrage de Nachtigal

0
222

La cérémonie d’injection des premiers mégawatts du barrage de Nachtigal, construit dans la région du Centre du pays, a été présidée ce 10 mai 2024 par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba.

Le premier lot de cette infrastructure énergétique permet donc d’injecter 60 MW d’énergie supplémentaire dans le Réseau interconnecté Sud (RIS), qui englobe sept des 10 régions du Cameroun. « La mise en service des six autres groupes se fera progressivement, à la cadence d’un groupe de 60 MW chaque mois, dans la perspective d’une mise en service commerciale de la centrale en décembre 2024. À cette date, toutes les capacités de production seront installées et mises en service. La centrale fournira une puissance de 420 MW dans le Réseau interconnecté Sud, faisant ainsi de Nachtigal la centrale électrique la plus puissante du Cameroun », explique Gaston Eloundou Essomba, Ministre de l’Eau et de l’Énergie.

L’installation des premiers mégawatts de Nachtigal dans le réseau électrique camerounais devrait contribuer à réduire les dysfonctionnements actuels dans la distribution d’électricité dans le pays. Le barrage de Nachtigal coûtera au total 786 milliards de FCFA et permettra surtout, à terme, d’augmenter de 30%, en un seul coup, les capacités de production d’électricité au Cameroun. Cette infrastructure va aussi augmenter la part de l’hydroélectricité dans le mix énergétique, avec pour conséquence des économies considérables sur les carburants destinés à alimenter les centrales thermiques d’appoint, dispersées sur le territoire national.

Nachtigal sera le pionnier de l’exportation d’énergie électrique en Afrique centrale au Cameroun. Cela grâce au Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun au Tchad (Pirect) qui permettra au Cameroun d’apporter 100 MW d’électricité à cet autre pays d’Afrique centrale d’ici 2027.

A.B et Investir Au Cameroun

Leave a reply