Salon de l’environnement : Les jeunes à l’école de la culture écologique

0
159

Dans l’optique de promouvoir le développement d’une culture écologique chez les jeunes, l’association Foi et Vie a organisé le salon sur l’environnement ce 21 juin à Yaoundé sous le thème ‘’Participation citoyenne à la gestion de l’environnement en milieu jeune’’.

La lutte qu’a engagé l’association Foi et justice pour un environnement sain et la sécurité alimentaire des communautés est imminente. L’on constate une restriction progressive de l’environnement dont la responsabilité est partagée avec les populations. L’association foi et Vie s’est engagé par le biais du projet de sensibilisation et l’éducation à la protection de l’environnement en milieu jeune, à contribuer à la Promotion de la culture écologie chez les enfants, de certains établissement scolaire et paroisse des villes de Yaoundé et Bertoua.

L’objectif de ce projet est de susciter les jeunes des paroisses et des établissements scolaires à avoir un éveil à la collecte et au recyclage des déchets présent dans l’environnement. « En ce jour nous avons voulu tenir ce salon sur l’environnement pour présenter premièrement la question même des souffrances de notre terre et de notre milieu où nous vivons et en même temps rendre visible les actions des jeunes. Au sortie du travaille effectuer avec les jeunes, nous avons constaté qu’il y a une demande  de protection de notre environnement parce qu’on se dit nous sommes responsable de ce qui arrive à notre terre, voilà pourquoi les jeunes des établissements scolaires, primaires comme le secondaire demandent que véritablement les choses soient faites la dessus tant au niveau ecclésial qu’au niveau phonétique et gouvernemental » a déclaré Père Simon Valdez Ngah, Coordonnateur national de l’association Foi et Justice.

Notons que le 25 mai 2021, le Pape François a lancé pour sept ans la plateforme d’action Laudato Si pour que « les communautés s’engagent de différentes manières à devenir totalement durables dans l’esprit de l’écologie intégrale ». C’est dans ce sens que l’exhortation de Foi et Justice s’est engagé depuis avril 2022 dans un programme de sensibilisation  et d’éducation des jeunes. L’objectif de ce salon est de créer chez les jeunes camerounais une écologie une culture écologique pour qu’il contribue  à bâtir un environnement sain. Apres la mise en œuvre de la sensibilisation et des ateliers pratiques, le salon sur l’environnement est une occasion que veut créer l’association Foi et Justice  pour rencontrer les principales cibles de son plaidoyer pour une plus grande prise en compte des problématiques environnementales dans les différents sphères de formation et d’éducation de la jeunesse.

Pour Ahmed Moumine, fondateur de Think Green, l’environnement présente d’énormes problèmes. Pour lui, ce salon arrive à point nommé pour sensibiliser les jeunes. « Nous sommes ici pour lutter contre les problèmes de l’environnement et nous essayons aussi de lutter contre le changement climatique, la pollution dans notre ville à travers des actes simples tels que la sensibilisation, les nettoyages. Nous construisons des infrastructures tels que ; les salles de classe, les toilettes, les réservoirs d’eaux  à base des bouteilles plastiques rejetées dans notre environnement.  C’est l’occasion de parler de la durabilité et de faire savoir qu’on peut mélanger le développement, le social et l’environnement ensemble sans forcément détruire l’environnement pour pouvoir se développer » affirme-t-il.

A.B

Leave a reply