Vie chère : Les prix des produits de première nécessité à la hausse

44
65

Depuis l’augmentation de prix du carburant en janvier dernier, les prix des denrées alimentaires ont connu une inflation exponentielle.

Tomate, viande de bœuf, huile végétale, poulet pour ne citer que ces denrées ont connu une forte inflation des prix des prix dans le marché. Dans les marchés, les produits de première nécessité dont l’huile végétale qui coutait 1000fr à 1300 coute désormais 1500fr voire 1750. Certains savons de toilette qui coutaient 600fr, coutent désormais 1000fr. il y a quelque temps encore, le gouvernement camerounais promouvait encore la lutte contre la vie chère mais on se rend compte qu’en 2023, la vie continue à être de plus en plus chère. Les populations pétrifiées, ne savent plus à quel saint se vouer.  Claudine Mene, cliente dans une boutique se plaint du fait d’avoir déjà parcouru tous les marchés sans trouver satisfaction. « Ils ont tout augmenté. Je ne comprends plus rien. Chaque semaine les prix des produits sur le marché grimpent. La vie est devenue trop chère au Cameroun » a-t-elle affirmé.

Dans un pays où le taux de chômage est à son paroxysme, nombreux ménages sont désormais réduit à un seul repas par jour. Une situation qui peut avoir un impact considérable sur le développement des petits enfants. Certains experts soutiennent que c’est la conséquence de la vie chère qui sévit actuellement sur l’étendue du territoire. Fabricette Ondoa, mère de 3 enfants qu’elle élève seule s’indigne de l’augmentation du prix de l’huile végétale sur le marché. « C’est seulement le litre d’huile pour la cuisson des repas que je viens d’acheter à 1800fr. J’espère qu’il va tenir j’usqu’au prochain paiement des salaires ».affirme la jeune maman.

Cameron EDOA

44 comments

Leave a reply