7e édition des Journées africaines de l’intelligence économique

0
264

La 7ème édition des Journées africaines de l’intelligence économique (JAIE) se déroule à Yaoundé du 30 mai au 31 mai 2024. Le Centre africain de veille et d’intelligence économique (Cavie) organisera ces journées cette année sur le thème « Apport de l’intelligence artificielle (IA) aux performances des acteurs publics et privés africains ».

Afin de concrétiser cette thématique, 32 spécialistes nationaux et internationaux réunis autour de 7 panels sont attendus pour étudier l’impact de l’IA sur les secteurs public et privé africains. Les thèmes des panels sont variés, tels que les enjeux stratégiques de l’intelligence artificielle en Afrique, les apports de l’intelligence artificielle au secteur public et privé, le droit, l’éthique et la sécurité de l’intelligence artificielle en Afrique, ainsi que les formations et métiers de l’intelligence artificielle en Afrique. Les défis et perspectives de l’intelligence artificielle et les pépites du numérique et de l’intelligence artificielle en Afrique feront également l’objet de deux panels. « Une occasion unique  pour les acteurs publics et privés africains de se familiariser avec les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle et de découvrir comment cette technologie peut les aider à améliorer leurs performances et leur compétitivité au quotidien », justifie Guy Gweth. Le président exécutif du Cavie lors d’une conférence de presse le 23 mai à Yaoundé.

L’enjeu est d’autant plus important que l’intelligence artificielle est une « révolution civilisationnelle » qui va entrainer une « destruction massive d’emplois, mais va également en créer de nombreux », explique Guy Gweth. Le responsable du Cavie indique également que « nous avons atteint une phase décisive du monde du travail ». Et pour lui l’intelligence artificielle est porteuse de « bouleversements dont nous devons être des acteurs ».

Les conclusions et les recommandations des experts sur l’apport de l’intelligence artificielle aux performances des acteurs publics et privés africains seront présentées dans un livre blanc qui sera officiellement publié à la fin de cette conférence.

A.B et Investir Au Cameroun

Leave a reply