Aluminium : Les premiers lingots exportés vers l’Algérie

0
15

La cérémonie de la première exportation conteneurisée de 99,4 tonnes de lingots d’aluminium sous le régime de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) a été présidée le 5 juillet 2024 au port de Douala par le ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana.

Le Gouvernement algérien attend recevoir 4 conteneurs 20 pieds de lingots d’aluminium produits par la Compagnie camerounaise d’aluminium du Cameroun (Alucam). La cargaison, qui va accoster au port aluminium de Bejaia, est destinée à l’entreprise algérienne Alfilect. La marchandise, apprend-on, entre comme composants dans la fabrication des câbles électriques. « C’est l’aboutissement des négociations entamées en Égypte en novembre 2023 à la foire commerciale intra-africaine entre le Conseil national des chargeurs du Cameroun (CNCC) qui abrite le sous-comité ad-hoc chargé du suivi et de la mise en activité du commerce guidé du marché unifié africain au Cameroun et Alfilect », a affirmé Luc Magloire Mbarga Atangana, Ministre du commerce. Le membre du gouvernement a précisé qu’il s’agit de la première exportation, en mode conteneur, des marchandises camerounaises vers l’Algérie sous ce nouveau régime, qui vise à renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays.

Rappelons que le Cameroun a entamé en octobre 2022 ses premières exportations sous le régime de la Zlecaf, en délivrant au Gic Afatex, le premier certificat d’exporter safous, ananas séchés et gingembre vers le Ghana. La même année, deux autres entreprises agroalimentaires camerounaises notamment Cameroon Tea Estate et Ndawara Tea Estate emboitaient le pas au Gic Afatex, pour exporter 38,6 kg de thé camerounais vers le Ghana. La première importation camerounaise sous ce régime préférentiel est intervenue le 2 juillet 2023 au port de Kribi. Il s’agissait d’une cargaison de résine importée depuis la Tunisie, par la société Inoda Industries Sarl, spécialisée dans la production de peintures et autres matériaux de revêtement.

Selon le média Investir Au Cameroun, malgré les opportunités qu’offre la Zlecaf, le volume des échanges intra-africains ne représente que 17% pour un marché estimé à 1,3 milliard de consommateurs. Selon le rapport de l’Institut national de la statistique (INS) sur le commerce extérieur du Cameroun en 2023, 358,6 milliards de FCFA (12,7%) des 2 988,6 milliards de FCFA de recettes d’exportation engrangées par le Cameroun proviennent de partenaires commerciaux africains. Pour inciter les opérateurs économiques locaux à dynamiser le commerce intra-africain, le CNCC est chargé d’amener les chargeurs camerounais à profiter de ce régime préférentiel qui leur permettra à terme de commercer à travers le continent, sans payer les droits de douane sur 90% des échanges.

A.B et Investir au Cameroun

Leave a reply