Cola pachycarpa : Une plante médicinale contre le cancer

0
312

Lors de sa soutenance de Master 2 le 25 juillet 2023 à l’annexe de la faculté des sciences de l’université de Yaoundé 1 sous le thème « Etude chimique de l’extrait au méthanol des cabosses de Cola pachycarpa (Sterculiaceae) », Bongogni Cassandra Sandra a émis des recherches sur la Cola pachycarpa qui est une plante anti cancérigène.

Etudiante de beaucoup de talent, c’est une grande joie pour Bongogni Cassandra qui a reçu la mention très bien lors de sa soutenance. Sa famille venu la soutenir, criait de joie tout en chantant pour la mention reçue. Notons que Bongogni Cassandra a exposé sur la Cola pachycarpa qui est une espèce de petits arbres de la famille des Sterculiaceae, dont les noms vernaculaires sont cola des singes, Ekom, Ibenu. Au cours de son exposé, Bongogni Cassandra a expliqué que la Cola pachycarpa est un produit forestier non ligneux. Elle contient des composés riches en propriétés anti cancérigène. La revue de la littérature a montré que le genre cola traite des maladies comme le cancer. « A mon enfance, j’ai connu une maman qui est décédée du cancer du col de l’utérus. Récemment, j’ai aussi l’une de mes mamans chez qui je mangeais du pain au lycée qui est aussi décédée du cancer du col de l’utérus.  Quand j’ai vu que mon genre présentait ces caractéristiques, nous avons orienté nos travaux de recherche à ce sens » a-t-elle affirmé

Dans la médecine traditionnelle, il sera question de gérer la posologie et de gérer la toxicité. « Il est donc question en tant que chimiste d’isoler les principes actifs de ces plantes et les industries pharmaceutiques feront la forme. Il est nécessaire de lancer un appel à nos firmes pharmaceutiques afin d’être en collaboration avec les chercheurs chimistes » a déclaré Bongogni Cassandra.

Selon Dr Ngnintedo Dominique, enseignant à l’Université de Yaoundé 1 au département de chimie organique, la pharmacopée traditionnelle a plusieurs plantes pouvant soigner plusieurs autres maladies. « La pharmacopée traditionnelle africaine regorge de nombreuses plantes que nous pouvons utiliser pour soigner des maladies. Quand nos tradi-thérapeutes utilisent ces plantes, on se trouve souvent dans la problématique du dosage. La plante en elle-même regorge beaucoup de métabolismes secondaires dont certains ne participent pas à soigner la maladie dont souffre le patient. C’est dans cette optique que nous avons choisi Cola pachycarpa qui est utilisée dans la médecine traditionnelle pour soigner le cancer » déclare-t-il. « Le cancer aujourd’hui est un problème de santé publique. Mademoiselle Cassandra a choisi d’isoler les métabolismes secondaires qui serviraient à lutter contre le cancer du col de l’utérus » a-t-il ajouté.

C.E

Leave a reply