Eboulement de terrain : Le quartier bastos dans la terreur

0
25

Un mur de soutènement s’est effondré au quartier Bastos dans la commune d’arrondissement de Yaoundé 2, plus précisément au lieu-dit golf, le jeudi 20 juin 2024 vers 16h.

Encore un éboulement de terrain dans la capitale politique du Cameroun. Après la tragique catastrophe naturelle dont a été victime les populations de Mbankolo le 8 octobre 2023, le quartier bastos a été la prochaine proie. Bien que cette fois aucune perte en vie humaine n’aient été enregistrées, d’énormes dégâts matériels  et naturels se sont produits.

Suite à  Cet incident, le ministre de l’habitat et du développement urbain a envoyé sur les lieux une équipe de son département ministériel. Cette descente a été effectuée afin de toucher du doigt les réalités du terrain,  faire un rapport exhaustif de la catastrophe et surtout  chercher à comprendre ses causes. Apres analyse technique, l’équipe ministérielle découvre premièrement des insuffisances de construction mettant ainsi un point d’interrogation sur certains critères basiques, notamment les études techniques préalables ayant conditionnée le dimensionnement de ce mur, et le rôle du maitre d’ouvrage ainsi que du maitre d’œuvre.

La permanence de ces catastrophes naturelles dans la ville de Yaoundé, constitue une sonnette d’alarme lancée à toutes les autorités locales en particulier et à la population en général. Ils doivent évaluer les enjeux de la récurrence de ces catastrophes et prendre conscience tout en respectant les règles d’urbanismes et des normes de construction.

Dans une vision solutionnable, le ministre de l’habitat et du développement urbain encourage la population à signaler aux autorités municipales les cas de constructions à risques. Ceci afin d’obtenir, les actes administratifs préalable à toutes constructions, et consulté les experts à agrées pour les travaux de construction de leurs ouvrages.

Il est à préciser  que tous Ceux qui iront à l’encontre des règles d’urbanismes et aux dispositions des documents de planification urbaine seront sévèrement châtiés selon la loi, par les autorités municipales.

Maria MELI

Leave a reply