Financement agricole : Yunus octroie 20 milliards à la Capef

1
210

 

Ce financement rentre dans le cadre du programme Campost-Yunus-Capef dont le partenariat a été signé en janvier dernier. Ce financement permettra de valoriser les activités agricoles, la chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forets (Capef)

Cette année, la Campost et Yunus ont alloués une somme de 20 milliards à la Capef. Ce financement permettra à la Capef d’apporter des solutions sociales et financières aux populations qui mènent une activité agricole et régulièrement inscrit dans le fichier de la Capef afin de leur inciter à promouvoir leur autonomie. Notons aussi que ce financement permettra aux populations qui pratiquent l’activité agricole d’apporter un plus pour pouvoir développer leur activité économique.

Pour Martin Paul Mindjos Momeny, président de la Capef, la chambre d’agriculture reçoit des subventions de l’état. Selon lui, cette subvention ne permet pas de couvrir toute les charges de la chambre, raison pour laquelle elle a besoin d’une autonomie financière. Yunus arrive donc à point nommé pour aider la chambre d’agriculture à  atteindre cette autonomie. Notons que Yunus est une plateforme qui œuvre pour l’inclusion financière afin de favoriser l’accès à des services financiers adaptés à tous et permettre l’envoi et la réception d’argent de manière sécurisée, rapide et à faible coût.

D’après la plateforme financière, les objectifs poursuivis par ce partenariat sur la base de 01 million d’adhérents en 2023 sont, entre autres, le financement des projets de ses ressortissants et membres grâce à l’innovation technologique financière et la digitalisation du cycle complet du crédit de la plate-forme Campost-YunusTM ; la protection sociale, la promotion de l’entrepreneuriat et la couverture des risques de perte de la production de ses ressortissants et membres avec l’offre des services de micro-assurance bâtie autour de la plate-forme digitale de gestion du cycle complet de l’assurance Campost-YunusAssuRTM. Et, l’introduction du modèle direct Producteur-Consommateur à travers la plate-forme Campost-Yunus Farm2Home™, qui vise à éliminer la chaîne d’intermédiaires afin de mieux rémunérer les agriculteurs/éleveurs/pêcheurs et offrir un meilleur service/produit aux consommateurs grâce à la digitalisation de l’offre, de la commande et du paiement sécurisé.

Cameron Edoa

 « Le groupe Yunus-Campost propose à nos membres un financement »

Martin Paul Mindjos Momeny, président de la Capef

Aujourd’hui nous avons lancé la campagne de sensibilisation d’information et de communication au sujet du partenariat que la capef a signé avec le groupe Yunus-Campost. Le groupe Yunus-Campost propose à nos membres ressortissant des solutions de financement en termes de crédit de campagne et de crédit d’investissement pour leurs activités. Nous avons demandé que des équipes descendent sur le terrain pour bien expliquer cela dans l’ensemble des régions des pays pour permettre aux membres ressortissants de comprendre ce nouvel instrument que la capef leur propose avec ses partenaires. Il convenait pour nous de faire cette communication en guise de lancement des activités de sensibilisation.

« Nous avons mis en place un programme d’accompagnement financier »

Jeanne Claire Kanga, MBA et consultante internationale

Nous avons mis en place pour le programme et les ressortissants des membres de la Capef tout un programme pour permettre l’accompagnement pour leur besoin de financement dans l’entreprenariat de leur activité. Nous allons leur proposer tout au cours de ce programme, un ensemble de mécanismes qui vont les aider tant sur le plan individuel que sur le plan de leur projet afin de pouvoir bénéficier pour une fois de l’accompagnement financier, pour leur permettre d’émerger et leur permettre d’assurer leur activité agricole. Aujourd’hui le partenariat avec la Campost, nous disons aux ressortissants et aux membres de la Capef de se diriger vers tous les points Campost dans les différentes régions du Cameroun pour s’acquitter de leur droit et pour les permettre aussi d’avoir derrière cela une couverture et de l’assurance sur le plan de l’individu et l’assurance sur les risques de la production qu’il génère au quotidien.

Propos recueillis par Cameron Edoa

1 comment

Leave a reply