Maladie génétique : C’est désormais sûr à 95% de guérir de la drépanocytose

0
63

L’association Desipagreffe dévoile au cours d’une de ses actions de sensibilisation et d’accompagnement des enfants et des personnes atteintes de drépanocytose, comment guérir de cette maladie avec en moyenne , un taux de réussite de 95%.

 

C’est noël chez Desipagreffe. L’association s’est greffée à la Fondation Frantz Fanion ce jeudi 21 décembre 2023, pour organiser des festivités autour du thème de la fête de noël en approche. Elle décide d’accompagner cette Fondation dans les actions qu’elle menait déjà auprès personnes atteintes de drépanocytose, en offrant des cadeaux de noël aux plus jeunes, de la main du père noël en personne. « Nous avons choisi le cadre si pour que tous ensemble, nous puissions organiser cette cérémonie de l’arbre de noël sur les enfants souffrant de la drépanocytose », explique Mfono Obiang Marie Rose, responsable des relations publiques chez Desipagreffe.

Noël en famille

Prestations scéniques, interprétations, danses, boissons non alcoolisées et toutes sortes de friandises étaient au menu de cette petite fête. C’est difficile de savoir qui est malade. Il y a de la joie et la bonne humeur dans les rangs, les enfants s’amusent. En effet, « cette association au Cameroun, joue le rôle d’accompagnateur psychologique des parents, des enfants, des familles et tous ceux qui souffrent de la drépanocytose pour les sensibiliser sur la maladie pendant leurs soins » , ajoute – elle.

Une association pour promouvoir la guérison

Soucieuse de sensibiliser sur les complications et la douleur liées à la drépanocytose, l’association Desipagreffe vient au Cameroun avec la nouvelle selon laquelle l’on peut guérir de la drépanocytose grâce à une greffe osseuse.

Dans la plupart des pays en développement, le traitement par greffe reste encore peu connu et onéreux pourtant, la moelle osseuse est le seul traitement curatif disponible actuellement, contre la drépanocytose.En effet, développée progressivement depuis les années 90, la greffe a été faite à plus de 2000 patients (surtout des enfants) en Europe et aux Etats-Unis. Et ces premières interventions enregistrent un taux de réussite de 95%.

Comment ça marche ?

La moelle osseuse est une usine qui produit les globules du sang par millions. Chez les malades, elle produit des globules déformés ‘’ faucilles ‘’ qui contiennent de l’hémoglobine S. Ainsi, en remplaçant la moelle malade par la moelle saine du donneur, la greffe guérit.

Carole AMBASSA 

Leave a reply