Gaz naturel : Les exportations du Cameroun vers la France sont à la hausse

0
142

Le gaz naturel liquéfié (GNL) a largement dominé les exportations du Cameroun vers la France selon le rapport sur le commerce extérieur du Cameroun publié le 8 mai 2024 par l’Institut national de la statistique (INS). Ce combustible a en effet constitué 47,6 % de l’ensemble des exportations camerounaises vers l’Hexagone pendant la période examinée.

En se basant sur les données des autorités françaises, au premier semestre 2023, le Cameroun avait déjà effectué des achats de gaz naturel liquéfié pour environ 304,2 milliards de FCFA, ce qui représente une augmentation de 108 milliards de FCFA par rapport aux achats de l’année 2022. Depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui a entraîné l’embargo sur les exportations de gaz russe vers l’Europe, les exportations de gaz naturel liquéfié produit au Cameroun vers la France ont connu une explosion. Cela suggère que la France s’est tournée vers le Cameroun pour remplacer ses importations d’hydrocarbures de Russie.

Perenco, un groupe pétro-gazier français, est le leader au Cameroun dans la production d’hydrocarbures, dont le gaz naturel est liquéfié, selon cette hypothèse. Le 12 mars 2018, Perenco a démarré dans la ville balnéaire de Kribi, dans le Sud du Cameroun, dans le cadre d’un consortium avec la Société nationale des hydrocarbures (SNH), le bras séculier de l’État du Cameroun pour l’exploration et l’exploitation pétro-gazière et Golar LNG, constructeur de plateformes flottantes de liquéfaction de GNL.

Il était possible au Cameroun d’intégrer le cercle restreint des producteurs et exportateurs de gaz naturel grâce à cette infrastructure, la deuxième au monde après celle en Malaisie en 2017. Le navire, nommé Hilli Episeyo, flottant opérationnel au large de Kribi, dont la production initiale atteignait déjà environ 1,2 million de tonnes, approvisionnerait exclusivement le marché asiatique entre 2018 et 2019 (Chine, Inde, etc.), avant de conquérir de nouveaux débouchés à partir de l’année 2020.

En 2023, outre le GNL, la France a importé au Cameroun des huiles brutes de pétrole (23,6% des importations totales depuis le Cameroun), du beurre de cacao (7 %), des carburants et des lubrifiants (6,1%), de l’aluminium brut (3,2%) et de la pâte de cacao (3,2%). Selon l’INS, « ces produits représentent 93,1% des exportations à destination de la France », faisant de l’Hexagone le 2è client du Cameroun en 2023, avec 12,3% de parts de marché. La France arrive loin derrière les Pays-Bas (23,2% de parts de marché), mais juste devant l’Inde (9,6%) et la Chine (7,8%).

A.B et Investir Au Cameroun

Leave a reply