Lutte contre le paludisme : Le Pnlp fait le point aux médias

0
142

A l’occasion de la 17ème édition de la journée mondiale de lutte contre le paludisme qui sera célébrée ce 25 avril sous le thème « Promouvoir l’équité en matière de Santé, le Genre et les droits des personnes », le Programme national de lutte contre le paludisme a invité les médias à un briefing ce 23 avril 2024.

D’après l’Enquête sur les Indicateurs de Paludisme (EIPC) menée en 2022 par l’Institut National de la Statistique, 26 % des enfants de 6 à 59 mois présentent une prévalence parasitaire. D’après les informations fournies par les Formations Sanitaires via la plateforme Dhis2 du Ministère de la Santé Publique en 2023, le paludisme a constitué 28 % des raisons de consultations dans les établissements de santé, avec 10 617 542 personnes consultées, dont 2 977 754 cas de paludisme confirmés. Les hospitalisations dans les établissements de santé ont représenté 47,9 %, tandis que les cas de paludisme diagnostiqués dans les établissements de santé ont été 2, 9 millions et 202 496 cas de paludisme.

Selon Dr Fotso Jean, Secrétaire permanent du Programme national de lutte contre paludisme (Pnlp), le paludisme cause encore beaucoup de problème au Cameroun malgré l’engagement du gouvernement. « Le paludisme reste en fardeau important sur la santé des camerounais et le gouvernement a engagé une réponse à travers le développement et la mise en œuvre des différents plans stratégiques, nous sommes au sixième un plan. Je dirais que la lutte contre le paludisme est en bonne voie parce que nous avons enregistré une baisse importante de la mortalité. La morbidité est également à la baisse dont nous osons croire qu’avec les investissements mobilisés et celle à venir, le Cameroun est sur la voie de la maîtrise du paludisme, voir vers l’élimination du paludisme » a-t-il déclaré.

Le rapport du Pnlp note qu’après une tendance à la hausse du taux d’incidence de l’année 2016 à 2020, la tendance est à la baisse depuis l’année 2019. Avec 2 977 754 cas de paludisme confirmés pour une population exposés au risque paludisme de 28 047 786, l’incidence du paludisme en 2023 est de 106 cas de paludisme confirmés pour 1000 habitants. Sur la période 2019-2023, le taux de mortalité liée au paludisme pour 100 000 habitants exposés au paludisme a baissé de 64% passant de 17,7 à 6,3.

Le Cameroun a fait de la lutte contre le paludisme une priorité. Avec ses partenaires au développement, de nombreuses actions sont menées afin d’assurer la continuité des services et produits de lutte contre le paludisme. A cet effet, le Cameroun bénéficie pour la période 2024-2026 d’une subvention de 110 millions d’Euros du Fonds Mondial pour l’achat des intrants, équipements et la mise en œuvre efficace des activités à tous les niveaux ; l’initiative du président américain (PMI) pour l’élimination du paludisme assure les interventions de lutte dans les régions de l’Extrême-Nord et du Nord à travers la mise à contribution des ONG locales. L’Association Camerounaise pour le Marketing Social (ACMS) dans la région de l’Extrême-Nord et Jhpiegho dans la région du Nord. D’autres partenaires notamment L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF appuient le PNLP dans les initiatives de lutte contre le paludisme.

A.B

Leave a reply