Mairie de Douala : Une plateforme numérique lancée pour inciter la diaspora à investir dans la ville

0
43

La Mairie de Douala a lancé le 26 juin 2024 sa plateforme numérique Icud-diaspora, après avoir mis en place un cadre d’échanges avec la diaspora en décembre 2022. Cette plateforme vise à inciter les Camerounais de l’étranger à investir dans la capitale économique du pays.

C’est un moment de convivialité pour les membres de la diaspora qui accueillent à bras ouvert la nouvelle plateforme numérique qui servira à les encourager à investir dans la capitale économique du pays. « Nous avons pris le temps d’analyser les enseignements clés comme l’exigence unanimement formulée par notre diaspora d’installer des passerelles digitales visant à mieux s’approprier les opportunités au Cameroun. Nous voulons à travers cette plateforme proposer à la fois des compétences, les réseaux, les portefeuilles de relations qui permettraient à notre diaspora de venir également investir à Douala pour nous aider à faire face à la demande sociale de la ville », indique le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine.

Grâce à la plateforme Icud-diaspora, les migrants camerounais auront la possibilité de signaler leurs projets pour Douala en seulement quelques clics et de présenter leurs compétences. En échange, la mairie se dit prête à leur offrir des partenariats public-privé (PPP), un interlocuteur à distance, une assistance aux projets, des services en ligne, un réseau de prestataires agréés et la disponibilité du foncier.

D’après les conclusions d’une étude de la diaspora réalisée par la CUD de juin à août 2023, 72% des 445 personnes interrogées sont disposées à investir si les conditions sont remplies. 49 % désirent un intermédiaire spécialisé afin de simplifier la réalisation de leurs projets, tandis que 81 % ont pour principale exigence la qualité et la fiabilité des informations. La situation économique, sociale et politique, la bureaucratie, le manque d’inventives, le déficit de confiance et de connaissance des opportunités sont les principaux obstacles à l’engagement de la diaspora. À ce jour, indique la CUD, une douzaine d’opportunités est offerte à la diaspora dans les domaines des infrastructures et de l’urbanisme avec le développement de projets immobiliers résidentiels ou commerciaux, l’investissement avec la construction et exploitation des supermarchés, etc.

Selon le Maire de Douala, « il est question de co-construire le développement de Douala avec les Camerounais de l’étranger qui sont une force pour notre pays ». Il convient de relever que les transferts de fonds de la diaspora ne sont pas négligeables pour l’économie nationale. Selon un rapport de la Banque mondiale, les envois d’argent des migrants camerounais vers leur pays d’origine s’élevaient à 365 millions de dollars soit plus de 221 milliards de FCFA en 2022, en hausse d’environ 5% comparé aux 350 millions de dollars de 2021.

A.B et Investir Au Cameroun

Leave a reply