Production agricole : Vers la création des entrepôts d’oignon dans le septentrion au Cameroun

1
139

Dans le cadre de la 2e phase du Projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa II), co-financé par l’État et le Fonds international de développement (FIDA), le Cameroun veut débourser près d’un demi-milliard de FCFA, pour la construction de quatre entrepôts de stockage de produits agricoles dans les trois régions septentrionales, dont deux dédiés aux oignons. L’information est révélée dans un appel d’offres pour la sélection d’un consultant, que vient de lancer la coordinatrice de ce projet, Helène Misse Marigoh.

Interrogé par le Quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, Christian Kouebou, spécialiste des technologies post-récolte et nutrition au FIDA, soutient que ces infrastructures ont pour objectif « d’aider les coopératives et organisations des producteurs vulnérables basées dans les zones rurales, à mieux conserver leurs ressources alimentaires, en particulier l’oignon ». « Nous voulons doter les collectivités d’infrastructures qui soient faites dans des conditions améliorées », soutient-il.

Pour rappel, dans le cadre de la 2e phase du Padfa, le Fida a pris l’engagement d’injecter un montant de 28,5 milliards de FCFA dans les filières riz et oignon, de 2020 à 2026. S’agissant des oignons, l’objectif était de dépasser la barre de 200 000 tonnes chaque année. Officiellement, au cours de la phase 1, le Padfa a permis de booster de près de 60% le revenu moyen des producteurs d’oignons. Les pertes après-récolte, initialement évaluées à 18%, ont baissé de 10% en un an.

Source : Investir Au Cameroun

Leave a reply